Chapitre 4 – La grosse poukave

A l’école, Steam aurait été le premier de la classe qui dénonce ses petits camarades. S’il avait tenté de faire carrière dans le crime, il aurait bien vite fini suicidé au fond d’un lac avec une balle dans la tête, les mains attachées dans le dos et les pieds coulés dans le béton. En 1945 il aurait profité du regard bienveillant de ses voisins sur son crâne lisse.

Mais qu’a-t-il donc fait pour mériter ça ? C’est simplement que sur Steam, à la manière d’un vulgaire Closer ou du FBI, la vie privée est une notion toute relative. Je ne parle pas d’informations personnelles, mail ou numéro de CB mais bien de votre activité quotidienne.

Connectez-vous et tous vos amis sauront que vous êtes devant l’ordi. Ça reste léger, surtout si vous êtes en statut « non disponible » ou « absent » ; il est fréquent de laisser tourner le PC même sans être à proximité, moi le premier. De plus, normalement votre liste d’amis ne devrait pas être uniquement constituée de dangereux stalkers dont vous avez accepté l’invitation sur la base d’une photo de profil à gros seins. Normalement, hein, ça dépend de la crédulité des gens et du nombre de points qu’ils ont mis en dans la compétence « attirer les cas sociaux ».

Mes amis Steam. J'ai du me tromper quelque part.
Mes amis Steam. J’ai du me tromper quelque part.

Par contre n’essayez pas de jouer discrètement. Si votre statut n’est pas hors-ligne, lancer un jeu en informera tous vos amis Steam avec un pop-up des plus élégants, sans doute à l’origine de plusieurs crises cardiaques lors d’apparitions en pleine session d’un jeu d’horreur. On reconnait d’ailleurs les personnes saines d’esprit : elles ont désactivé cette option. Jusqu’ici, rien de surprenant qu’une plateforme de jeu affiche ce genre d’informations. La fourberie commence avec le mode hors-ligne, qu’il faut dissocier du mode hors-connexion.

Alors qu’effectivement, vous apparaissez hors-ligne pour vos amis dans le chat, vous êtes visible sur tous les autres domaines. Activité et temps de jeu sont comptabilisés comme si vous étiez en ligne et pire, si vous ouvrez la liste de vos amis en passant par le client Steam, vous verrez leur activité actuelle… même s’ils sont en mode hors-ligne ! Toujours sympa de nous proposer une option qui ne sert à rien.

Comment cela se passe lorsqu’on regarde votre profil ? Steam indiquera gentiment à vos amis combien de temps vous avez joué et à quoi sur les quinze derniers jours. Si vous étiez censé réviser au lieu de jouer discrètement à Hunie Pop, c’est raté : il est possible de savoir ce que vous faisiez de vos soirées. Petits coquins.

Devant le succès de Closer, un Valve jaloux se lance sur le même créneau : le respect de la vie privée.
Devant le succès de Closer, un Valve jaloux se lance sur le même créneau : le respect de la vie privée.

La petite cerise sur le mouchard : ouvrez la propre liste d’amis d’un de vos contacts. Vous en verrez alors les membres et même si vous ne les connaissez ni d’EVE Online ni d’Adam Jensen, vous aurez accès à leur activité actuelle (dans un jeu, absent…). Opération reproductible à volonté à partir de n’importe quel profil. Ce n’est plus par hasard, c’est une vocation à ce niveau-là.

Vous voulez jouer tranquille sans vous faire aggro par des potes chauds pour un jeu multi ? Vous n’assumez pas de passer vos soirées à jouer au solo de Battlefield 4 ? Vous préparez les prochaines épreuves du Koh-Lanta des jeux vidéo et vous ne souhaitez pas que vos candidats sachent sur quels jeux improbables elles vont se dérouler ?

Une solution : le mode hors-connexion. Au moins, votre activité n’apparaitra pas sur votre profil mais cela vous interdit tout jeu en réseau, téléchargements et autres accès à la communauté. Logique bien qu’un peu lourd. Seuls les succès Steam accumulés hors connexion qui débarqueront d’un coup à votre prochaine reconnexion pourront vous trahir mais il faudra pour cela éplucher l’activité de façon attentive.

Steam a envoyé un poke à Bernard Cazeneuve.
Steam a envoyé un poke à Bernard Cazeneuve.

Il y a aussi la possibilité de passer son profil en mode privé mais c’est un brin extrême, sauf si cela ne vous dérange pas d’être considéré comme un sociopathe ou de galérer pour jouer en multi. Vous serez également automatiquement considéré comme un cheater par vos adversaires sur la plupart des jeux compétitifs en ligne. D’ailleurs, dans le cas de sanction liée à la triche, le VAC ban est affiché au fer rouge, permettant à n’importe qui de constater (même en mode privé) que vous êtes un ex-taulard.

Encore une fois, pas de jugement ici (j’apprécie personnellement l’affichage du VAC ban par exemple), simplement un constat sur le fonctionnement de ce monstre sous-marin qu’est Steam et de ses tendances voyeuristes en costume de petit rapporteur. Cela peut être intéressant de savoir en lançant un jeu que vous pourriez rejoindre des joueurs que vous connaissez, de demander des infos sur un titre en sachant que telle personne a mis les mains dessus ou pouvoir vous moquer des goûts vidéoludiques de vos potes (je vous connais).

Il n’empêche que la méthode reste légèrement intrusive et démontre un besoin compulsif de tout consigner et rapporter. C’est oublier un peu vite que nous ne sommes pas tous exhibitionnistes des succès obtenus ou du nombre de jeux possédés.

Chapitre 1 – En immersion dans les promotions

Chapitre 2 – Mon backlog pour un catalogue

Chapitre 3 – L’avènement des précoces

Retour au sommaire