Musichaologie – Sextus

Pour ce sixième épisode de la musichaologie, plongeons dans le son au féminin, fort, doux, mais toujours debout.


Dorothy et ses acolytes poilus envoient du très lourd dans ce blues garage à l’équilibre parfait.


Susheela Raman, des influences diverses, une voix lancinante et un live de 2014 à la fois intimiste et énergique.


Lila Downs, chanteuse mexicaine, chante la relation compliquée entre son peuple et les USA dans Pastures of Plenty.


Le meilleur pour la fin ? Possible, avec Diane Reeves et son Endangered Species, puissant et percutant.


Une session genrée, des voix marquées, du son à l’ancienne ; quand les femmes les posent sur la table, ça fait du bruit jusqu’à l’épisode d’après.

Retour au sommaire

Publicités