Koh Lanta – La semaine maudite

Si vous avez raté le début, ça commence ici.

La semaine précédente déjà rappelée lors de la huitième séance :

Lors de l’épreuve sur Toribash, les Khu Lottos ont remporté une nouvelle victoire par 4 à 2. Le détail des duels :

1 : Nozu – CHbox

2 : Lukino – Jujupatate

3 : Clydopathe – luckyone

4 : Hyeud – Cqnqrd

5 : Rouxbarbe – Noryac

6 : Rayul – CHbox

Après un conseil tendu, c’est luckyone qui est désigné par son équipe. Suite à cela, coup de théâtre : les équipes sont réorganisées en deux nouvelles équipes, les KhuMous en bleu et les MouLottos en jaune. Noryac change d’équipe en utilisant un joker gagné par hasard, puis c’est le coup de grâce avec l’abandon de Hyeud ! Luckyone est alors rappelé et il est évidemment très heureux de revenir.

Les équipes sont chamboulées, les forces dispersées et c’est dans une ambiance assez feutrée que les survivants planchent sur une épreuve de mots croisés concoctés par l’orga, en attendant jeudi et une deuxième épreuve… pour deux éliminés ! Cette semaine sera décisive pour deux candidats et ça risque d’être épique.


La semaine a été particulièrement éprouvante pour tous. Les mots croisés, transmis aux candidats le samedi, sont particulièrement retors. Les retours effrayés par le degré de nawak qui transpire des définitions rassurent l’organisation : personne ne parviendra à les résoudre entièrement seul. Le travail en équipe est la seule solution pour espérer trouver de nombreuses définitions et remporter la manche.

Seulement en coulisses, deux autres surprises attendent l’équipe de cette saison 3. La première, c’est la défection de Cqnqrd. Il avait déjà annoncé son absence lors de la soirée du jeudi et en conséquence, un remplaçant avait été appelé en la personne de Tigri, le premier éliminé de cette aventure. Sauf que cette absence ne durera pas une mais trois semaines.

Hyeud ayant quitté l’aventure pour la même raison et l’information ne parvenant à l’orga que quelques jours plus tard, il est décidé de considérer l’abandon effectif de Cqnqrd. Avec regret car il s’agit d’un candidat redoutable qui a prouvé son skill sur les différents jeux pratiqués jusqu’ici mais le souci de communication sur l’information ne peut avoir d’autre dénouement.

C’est donc le dernier éliminé en date, 6mm, qui est rappelé ! Déjà deux remplacements depuis Toribash ? Et ce n’est pas fini ! Car le mercredi, c’est Lukino qui abandonne à son tour. Pour des raisons qu’il a exprimé principalement en privé, il quitte à son tour l’aventure… et doit donc être remplacé par Gordor, suivant sur la liste. C’est déjà bien le bordel… Et ce n’est pas fini ! Devant la difficulté à organiser une épreuve avec des équipes remaniées par ces abandons de dernière minute, l’orga est face à une décision importante. Mais revenons sur les mots croisés.

Les deux équipes, par un jeu de stratégie orchestré en respectant les règles indiquées aux candidats, ont rendu leurs grilles vite. Très vite. Un quart d’heure après la remise des infos, les deux participations des Khu Mous et des Mou Lottos arrivent dans la boite aux lettres de Sigarrett. Une équipe, ou plutôt certains de ses membres, ont décidé de perdre, pensant ainsi pouvoir voter et éliminer de façon coordonnée l’un d’entre eux.

L’état d’esprit des candidats.

Rien ne dit que les règles prévues par l’orga auraient mené à ce résultat, mais la stratégie respecte une certaine logique, rendant cette décision compréhensible. Voyant que les candidats ne sont pas tous au courant que l’épreuve est déjà jouée, l’orga laisse le temps aux manipulateurs d’informer eux-mêmes leurs coéquipiers. Mais quelques jours passent, avec le pont du 1er novembre au milieu et rien ne change.

L’information est donc communiquée sur le forum que les grilles ont été reçues, provoquant la surprise chez ceux laissés dans l’ignorance. On est alors encore en plein remplacement des abandons et la coupe commence à déborder.

Comment juger d’une épreuve décidée en coulisses avec trois remplaçants à intégrer dont deux après que cette stratégie ait été jouée ? Comment planifier une épreuve cohérente avec des équipes désorganisées ? Les anciens Khu Lottos, grands vainqueurs des premières semaines avec trois victoires pour une défaite, se retrouvent moins nombreux que les ex-Houkmoutes qui voient leurs trois éliminés revenir dans l’aventure.

L’état d’esprit de l’organisation. Vous reconnaitrez aisément Harvester à droite de l’image.

Péripéties imprévues, qui pourraient être considérées comme injustes mais ce sont bien les abandons de deux ex-verts qui provoque ce déséquilibre entre la réalité des épreuves et l’identité des candidats encore en vie. L’inconfort à son paroxysme, qui touche cette fois l’organisation de plein fouet. La soirée de jeudi s’annonce alors sulfureuse, de nombreux points y sont abordés et chacun défend son point de vue, sa stratégie dans des discours qui trahissent l’impuissance commune face à l’accumulation d’événements imprévisibles.

Il est temps de reprendre la main, de remettre le jeu et la survie au cœur des préoccupations et c’est non sans avoir argumenté longuement entre eux (ces débats sont sauvegardés pour la postérité) que l’orga annonce ses décisions aux candidats : l’épreuve des mots croisés ne donnera lieu à aucun éliminé et il n’y aura pas d’épreuve organisée ce jeudi.

Ce n’est pas par plaisir mais par souci de repartir sur des bases saines que ces choix ont été faits. Si tous ne l’apprécient pas de la même façon, la lutte pour la survie fait une pause nécessaire et s’accorde un répit sur Haxball, un jeu flash sur navigateur qui voit les candidats se mélanger sans distinction de couleur dans des matchs de foot chaotiques. Cette soirée s’achève sur des sourires mais reste amère, après les premières semaines enthousiasmantes au niveau de l’état d’esprit des participants.

On ne sait toujours pas qui était le deuxième roux sur le terrain.

Les conséquences ? Le rythme des éliminations se verra mathématiquement accéléré, la saison n’étant pas censée durer jusqu’à Pâques. S’il était déjà difficile de voir partir un mec sympa tous les jeudis, le niveau d’émotion va encore monter d’un cran lors des prochaines semaines.

Les candidats repartent au combat et s’affronteront sur Brawlhalla. Un jeu de qualité me direz-vous, malheureusement l’orga soigne ses participants et propose encore une fois une épreuve qui se jouera sur le skill et non sur l’adaptation aux conditions compliquées d’un jeu mal foutu. Les participants de la première édition sont choqués et sont sur le point de réclamer des comptes. Où qu’ils sont les jeux pourris ? L’orga a bien une réponse à cette question, mais on va rester poli.

Retour au sommaire