A Story About My Uncle – Grappin compris

C’est compliqué les enfants, surtout quand ils ne veulent pas aller se coucher. Il faut leur raconter des histoires et eux aussi se lassent vite des aventures de Oui-Oui ou de l’âne Trotro. Alors comme le titre l’indique, le personnage du jeu, pour endormir sa fille, va raconter l’histoire de son oncle Fred.

Fred est un excentrique, inventeur, voyageur, toujours par monts et par vaux. Habituellement, il disparait quelques semaines, puis revient voir son neveu et l’émerveille par ses récits de voyage. Sauf qu’un jour, il ne revient pas. Des mois passent sans nouvelles. Alors son neveu, encore enfant, va pénétrer dans sa maison pour tenter de le retrouver.

Une combinaison enfilée et un bouton pressé plus tard, commence son aventure dans un monde aussi incroyable qu’immense. Protégé par l’exosquelette conçu par Fred, il peut sauter de hauteurs hallucinantes et encaisser des chutes vertigineuses. Parvenu dans des caves sombres, il rencontre un peuple qu’il qualifie d’hommes-grenouilles et se lie d’amitié avec Madeleine, qui connait bien Fred et lui propose de l’aider à le retrouver.

Leur quête les mènera loin de leur point de départ et la combinaison s’étoffera avec l’arrivée du grappin, élément central du jeu qui permettra de progresser dans des niveaux à la verticalité parfaitement étudiée. S’il faut évidemment faire attention à ce qu’on fait sous peine de devoir recommencer certains passages et en excluant un œil monstrueux, le jeu est vierge de toute violence. Pour un jeu en vue à la première personne, c’est reposant.

Au lieu de ça, A Story propose un jeu de parkour où il faut savoir analyser l’environnement pour progresser sur la trace de Fred dans ce monde où le fantastique est omniprésent. Parfois, on aura droit à quelques respirations lors de rencontres avec d’autres créatures surprenantes, mais globalement, on passe son temps à s’envoyer en l’air en s’accrochant aux parois et autres rochers flottants.

Sorti en mai 2014, il est encore parfaitement agréable visuellement. Certains paysages sont proprement magnifiques tandis que certains passages souffrent d’un voile qui vient en gâcher un peu les contours. Mais dans l’ensemble, l’ambiance graphique est très sympathique. Les sensations de distance et de hauteur sont assez saisissantes ; votre premier saut boosté risque de vous surprendre.

Le grappin est quant à lui plutôt réussi, même s’il manque un peu de souplesse et que la sensation d’inertie n’est pas parfaite ; j’aurais aimé pouvoir me balancer afin d’amplifier mes sauts de façon plus naturelle. Mais il est rarement frustrant, surtout que le jeu a le bon goût de placer des checkpoints tous les dix mètres et que le retry est instantané.

L’histoire est assez prévisible et convenue, alors que la fin est un peu expédiée (elle est sauvée par un épilogue post-générique réussi). Mais l’aventure est très agréable, ceci grâce à un level design intelligent bien que parfois répétitif. On se lance dans le vide avec détermination et on tente de comprendre en plein vol le chemin à prendre ; en cas de réussite, on enchaine les envolées avec satisfaction.

Mais même si on est aussi doué que moi, à tomber tous les quinze mètres en moyenne, le jeu est assez court et les environnements suffisamment variés pour ne pas se lasser trop vite. Il permet aux virtuoses de s’éclater à grimper aux murs à toute vitesse, tout comme aux sous doués de la souris ou de la manette de prendre leur temps pour calculer chaque saut.

S’il se boucle en moins de quatre heures, A Story About My Uncle est un jeu intelligemment conçu, qui mériterait d’être plus touffu avec des environnements encore plus fous que ceux qu’il nous propose et une histoire qui pourrait être plus complète sur cet univers inconnu et mystérieux. L’absence d’interface rend l’ensemble très lisible, même si elle est remplacée par la main droite tendue du personnage qui semble effectuer un salut nazi durant toute l’aventure. Alors qu’en fait c’est pour faire apparaitre le gant de la combinaison.

Réalisé par Gone North Games, que l’on peut remercier depuis pour Goat Simulator, il est disponible sur Steam pour 13€ mais est lui aussi devenu un habitué des bundles et est déjà passé en soldes à moins de 2€ ; à ce prix, si vous cherchez un jeu demandant un minimum d’habileté sans tomber dans une difficulté ridicule, que vous pouvez complètement partager avec un enfant vu l’absence de violence et la douceur du scénario, il serait dommage de passer à côté de A Story About My Uncle.

Retour au sommaire

Publicités