Engare – Mathémagie persane

Les doodles et autres zentangle, je les ai découverts un peu par hasard. Ces façons de gribouiller pour se détendre et créer des ensembles complexes de formes peuvent partir d’une base simple pour se développer jusqu’aux limites de la feuille de papier. Elles peuvent également être à l’origine de processus de création beaucoup plus complexes comme les œuvres de Peter Draws.

Dès mon premier regard sur Engare, j’ai tout de suite retrouvé ce côté apaisant, envoutant des zentangles, enrobé dans une influence culturelle moyen-orientale marquée. Le fait que Mahdi Bahrami, l’auteur d’Engare, soit iranien a sans doute quelque chose à voir là-dedans. C’est en tous cas lui qui m’a fourni la clé Steam qui m’a permis de m’y plonger.

Dans Engare, il ne s’agit pourtant pas vraiment de dessiner mais de résoudre des puzzles. Il vous faudra tout d’abord reproduire une forme en trouvant son point de départ dans un tableau en mouvement. Une façon de se mettre en jambes, d’appréhender le fonctionnement, avant de passer aux choses sérieuses et devoir guider un crayon virtuel pour créer une forme régulière, entrainant un dessin particulièrement joli, le tout sur une musique jazzy teintée d’orientalité.

Si les premiers tableaux sont simples, la suite se corse sévèrement avec plusieurs paramètres à ajuster et un rythme à respecter. Engare n’est pas un jeu pour hardcore gamers, il ne vous laissera jamais longtemps bloqué ; dans le pire des cas, de nombreux essais-erreurs auront raison des quelques dizaines de puzzles qu’il propose. Il demande tout de même une certaine capacité à spatialiser les formes dans le mouvement, ce qui n’est pas le plus courant dans ce type de jeu.

Court mais charmant, convertissant subtilement les mathématiques (et plus spécifiquement la géométrie) en oeuvre graphique, ce petit jeu a un côté enchanteur. L’art oriental est mis à l’honneur d’une fort belle manière, même s’il me laisse avec quelques regrets. Les tableaux sont variés, mais définitivement trop peu nombreux. Il m’a fallu moins de deux heures pour compléter l’ensemble des puzzles proposés, et les schémas les plus intéressants n’apparaissent qu’à la fin.

Quelques dizaines de niveaux supplémentaires auraient vraiment été un plus, voire même un générateur aléatoire. Enfin, un éditeur de dessins est présent, permettant de sauvegarder et d’imprimer ses créations. Si l’idée est très intéressante, le résultat est finalement assez limité et manque de variété. Dommage de ne pouvoir y reproduire les magnifiques dessins colorés qu’on peut admirer dans le jeu.

Sorti en octobre 2017 sur Steam et disponible pour 7€, Engare est une création graphiquement très originale, possédant une identité propre qui propose quelque chose de nouveau en terme de gameplay tout en initiant à un art peu représenté sous cette forme dans le jeu vidéo.

Si vous aimez les jeux de réflexion, c’est un prix tout à fait honnête pour une expérience inédite qui va aussi venir titiller vos sens. J’espère pouvoir à l’avenir jouer à une suite plus ambitieuse encore et proposant plus de niveaux. C’est bien la première fois que j’espère qu’un DLC verra le jour.

Retour au sommaire

Publicités