Les chroniques du chaologue #1

Nouvelle rubrique, nouvelle approche, le chaologue se jette sur Internet pour en ramener un assortiment de projets et nous les présenter en quelques lignes. Petits jeux, projets en cours, versions de démonstration, tout sera mélangé dans un bouillon original sans s’interdire de reparler de certains titres dans des tests plus approfondis.

Les images vous emmèneront sur les sites officiels.


Red Aleph

On attaque avec Red Aleph, bien plus complexe qu’il n’y parait. Des petits carrés qui tirent sur d’autres carrés, c’est bien un schmup minimaliste sans scrolling tendance bullet hell que nous propose le studio français Fusoy. Le but est de survivre aux vagues successives en dégommant les ennemis et en améliorant sa vitesse, ses dégâts ou en rajoutant un canard. S’il est assez calme au début, la température monte vite. Disponible en name your own price sur GameJolt, son concept simple mais bien exploité en font un jeu intelligent.


Initiation

Un petit bonhomme, croisement improbable entre Casper et Roswell, dont le meilleur ami est un caillou, court et saute dans Initiation, un jeu de plateforme en 2D. On ne sait pas trop où il va, tente des sauts de l’ange, s’accroche aux plateformes mobiles et tombe dans des vortex qui le ramènent quelques mètres en arrière. Une ambiance éthérée originale, des glissades pour enfin rencontrer de la couleur dans les derniers instants de la démo. Œuvre de deux français plus un chat. Du déjà vu dans le gameplay mais une poésie indéniable. La démo est disponible sur le site officiel et le jeu tente d’accrocher le Greenlight.


The Coral Cave

The Coral Cave n’est pour l’instant qu’un trailer mais il donne sacrément envie. Réalisé par l’Atelier Sento, ce point&click entièrement réalisé à l’aquarelle est plus qu’inspiré par la culture japonaise. Une petite fille, Mizuka, devra sauver son village, son île et probablement le monde, tant qu’à faire. Une création française d’une équipe qui planche également sur des BD.


Orwell

Orwell. Le nom n’est pas anodin puisque le jeu vous met dans la peau d’un flic des réseaux sociaux. Dans un monde ultra surveillé, il faut combattre la menace terroriste des méchants hippies qui veulent pas de caméras de sécurité à tous les coins de rue. La démo disponible sur Steam correspond à l’épisode 1 et vous permet d’aller fouiner dans la vie privée d’une jeune femme pour déterminer si oui ou non, elle pourrait être impliquée dans un attentat récent. Le cran d’après Papers, Please en terme de dilemme moral. Très court et dirigiste, cet avant goût donne envie de voir si le fort potentiel du concept sera correctement exploité dans les 5 épisodes que promet Osmotic Studios. Sort le 27/10/2016, d’ici là testez la démo.


Imagine Earth

Imagine Earth est un jeu de stratégie dans lequel on doit utiliser l’espace disponible au mieux sur une planète pour atteindre ses objectifs. On construit des villes, des usines, des centrales, on gère les ressources naturelles, les besoins de la population et on attend que les forêts repoussent pour les ratiboiser à nouveau. Un peu lent et convenu, le tutorial laisse entrevoir de vraies bonnes idées. Actuellement en Early Access sur Steam pour 20€, les Serious Brothers ont toutefois l’intelligence de proposer une démo. Pas moche du tout, coloré, utilisant une forme géométrique laissée de côté par les autres jeux de ce type, profitez de la démo pour vous faire une idée parce qu’il pourrait bien valoir le coup.


Voilà, le chaologue a avancé au hasard sur le net et a ramené quelques spécimens, en espérant vous en avoir fait découvrir quelques-uns. La suite l’emmènera bientôt sur Kickstarter pour approcher quelques projets aux goûts variés.