Les chroniques du chaologue #6.1

Pour cette nouvelle chronique, le chaologue s’est attaqué aux jeux pas encore disponibles sur Steam, histoire de présenter certains de ces projets à venir qui pourraient bien valoir le coup. Lorsqu’une démo est disponible, il n’est pas impossible qu’elle ait été testée. Au delà de ça, impossible d’en dire beaucoup sur le prix ou la durée de vie des jeux mentionnés, forcément.

Le chaologue ne saura être tenu pour responsable de la qualité des jeux à leur sortie, achetez-les après vous être renseigné un minimum sur le produit fini. Dans tous les cas, ne précommandez pas, parce que y a pas marqué pigeon.


I Fell From Grace

Un jeu d’aventure dans un univers plus ou moins contemporain qui s’annonce gore et violent, par Deep Taiga dont c’est visiblement le premier jeu. Les dialogues seront déclamés en rimes, histoire d’ajouter un peu de poésie dans un monde en pixels bruts.


The Crown of Leaves

Des graphismes soignés, une interface qui rappelle les visual novels et un univers à la personnalité intéressante pour ce point&click des russes de Broken Horn. La démo disponible sur Steam propose un petit quart d’heure de gameplay qui annonce un jeu d’aventure visuellement attirant. Prévu pour décembre 2017.


Varenje

Un petit jeu d’aventure tout mignon par les ukrainiens de Play Cute (inconnus au bataillon) avec des éléments qui rappellent Machinarium avec sa narration entièrement dessinée. Des puzzles, des couleurs, un personnage principal réduit à une taille de puce et qui découvre un monde invisible… Peut-être pas fait pour les hardcore gamers mais il en faut pour tous les goûts.


FAR: Lone Sails

Celui-ci est annoncé pour 2018, mais il a carrément de la gueule. De l’exploration-puzzle dans un monde en 2D où il faudra compter sur son véhicule pour traverser des étendues désolées. C’est le premier jeu sur Steam des suisses d’Okomotive et je dois dire que j’aime ce que je vois. Encore quelques mois à attendre pour en savoir plus sur ce qu’il propose réellement.


They Are Billions

Ouh que celui-là a l’air séduisant. Annoncé pour l’automne, il s’agit d’un jeu de stratégie, avec construction et défense de base contre des hordes dans un univers Apocalypsteampunk. Propre graphiquement, ce jeu de Numantian Games (auteurs de Lords of Xulima) me donne envie d’en voir plus.


No Truces with the Furies

Là aussi, le pitch est très engageant. Un RPG d’enquête policière dans un univers post apo en vue isométrique assez classe, sans date de sortie pour l’instant. Le premier jeu de ZA/UM place la barre assez haute avec l’ambition de proposer un gameplay basé sur le dialogue. Édité par Humble Bundle, je l’attends avec impatience.


Dark Train + Dark Train: Coupe

Dark Train est déjà sorti. J’ai essayé la démo et j’ai cru que le jeu plantait dès le départ. En fait non, il fallait que j’agisse sur un écran noir. J’ai du passer plus de temps là-dessus que sur le reste de la démo. Bref. Dark Train semble être un jeu de puzzles. Il me rappelle les Samorost avec ces petits éléments qui réagissent quand on passe la souris dessus. Les quelques tableaux traversés ont une personnalité visuelle intéressante, aux contours de steampunkapo en papier. Vraiment de la gueule, les tchèques de Paperash ont réussi un joli rendu. Dispo pour 15€, peut-être un peu cher pour un jeu à la durée de vie annoncée d’environ 6h.

Mais pourquoi j’en parle ? Parce que la suite / préquelle, Coupe, est annoncée pour la fin de l’année 2017.


REalM: Walk of Soul

Le gros potentiel de WTF que voilà. Avec du sang qui sort des oreilles. Des images dérangeantes, des puzzles, une ambiance cauchemardesque assez unique malgré des déplacements qui semblent mal foutus. Annoncé pour 2017, ce titre des mexicains de Authentic Illusions pourrait valoir le coup s’ils savent en exploiter la bizarrerie à fond et proposer un jeu aussi, accessoirement.


Green Mirror

Annoncé pour fin 2017, Green Mirror sera également un jeu d’aventure / point&click au parti pris visuel à base de gris et de rouge. Bad2TheBone propose une ambiance horrifique avec apparemment des choix à la TellTale. Très curieux de voir ce que ça pourrait bien donner.


My Friend Pedro

Mon ami Pedro ne va pas au Brésil mais il est déjà bi-classé akimbo / yamakasi. Dans un jeu de plateforme / action annoncé comme un ballet violent en bullet-time aux graphismes peut-être un peu bruts, il faudra flinguer du méchant dans une chorégraphie au millimètre. Prévu pour bientôt, ce qui veut tout et rien dire, ce jeu de DeadToast édité par Devolver a du potentiel.


The Long Reach

La démo dure une dizaine de minutes, le temps de se rendre compte que les graphismes en pixel-art sont plutôt corrects, que l’humour n’est pas absent malgré des situations dramatiques et que tout est bien intriguant dans ce jeu d’aventure qui est l’inverse d’un point&click puisqu’il se joue au clavier. Ce jeu des ukrainiens de Painted Black Games annoncé pour l’automne à un petit goût qui me plait en tous cas. À suivre.


Rise of Industry

D’abord appelé Project Automata, une démo est disponible pour ce jeu de gestion qui marche ouvertement sur les plates-bandes délaissées des antédiluviens Capitalism, et autres Industry Giant. On peut voir quelques mécanismes connus, d’autres qui semblent novateurs, mais il reste beaucoup de taf comme l’indique la date annoncée de fin 2018. Si vous aussi vous êtes en manque de jeu de gestion, il va falloir patienter encore un peu pour toucher au premier jeu de Dapper Penguin, édité par Kasedo Games, déjà derrière Project Highrise ou Hegemony Rome.


Gorogoa

Un petit jeu de puzzle aux mécanismes très simples entièrement dessiné à la main. Édité par Annapurna (What Remains of Edith Finch), ce jeu de Buried Signal est présenté comme élégamment simple et je ne pourrais être plus d’accord. Vivement une date de sortie parce que 2017, c’est un peu vague.


State of Mind

Daedalic a viré ses dessinateurs habituels on dirait. Un des studios les plus en vue quand il s’agit de point&click revient à la charge dans une ambiance Sci-Fi et des graphismes qui me rappellent Orwell. Hypé direct, prévu pour la fin de l’année, j’ai faim maintenant.


Into the Breach

Non, les développeurs de FTL ne font pas que passer leurs journées dans des piscines de cartes Steam. Subset Games a repris le travail et annonce Into the Breach, un jeu de stratégie avec éléments de RPG en tour par tour, toujours dans un univers généré procéduralement. Vu le passé des gars, on peut s’attendre à une grande réussite, mais on attendra d’en voir plus avant de craquer. Mais c’est dur.


Unto the End

Sorti de nulle part, Unto The End semble être un jeu d’aventure / action avec de sacrés arguments visuels. 2 Ton Studios envoie du lourd dans le trailer, moi qui ne suis pas un grand fan des jeux d’action, j’ai tout de suite eu envie de découper des trolls, mais je devrais attendre 2018.


City of the Shroud

Un jeu de tactique en tour par tour dans un univers fantastique, ça m’intéresse. Bon, graphiquement, il fait un pauvre. Mais si les combats sont aussi intéressants et liés au scénario qu’Abyssal Arts l’annonce, il méritera peut-être plus qu’un coup d’oeil… Prévu pour bientôt, soit trop tôt pour refaire les graphismes. Dommage.


The Feud: Wild West Tactics

Hard West était une vraie déception. The Feud semble vouloir faire mieux en restant dans le même domaine de la tactique en tour par tour. Malheureusement, les graphismes semblent de la même veine, c’est à dire pas moche mais pas loin. Mais la partie RPG annoncée pourrait bien rehausser l’intérêt de l’ensemble. Le FarWest aura-t-il enfin droit à un jeu réussi sur PC ? Réponse cette année visiblement.


Darkside Detective

Un point&click en pixel-art des irlandais de Spooky Doorway. La démo se torche en 11 minutes, le temps de prendre un screenshot. Un humour pas extraordinaire, très court et ne laisse pas de place à la tergiversation : on récupère quelques objets qu’il faut combiner avec les quelques éléments interactifs qui trainent. C’est du pixel-art en taille 72, pas très beau ni détaillé donc, mais ça fait le taf. Je suis curieux sans être émoustillé mais le format par enquête pourrait donner quelque chose d’intéressant si chacune est plus complexe et profonde que celle de la démo. Sorti depuis quelques semaines, les évaluations sont très positives mais la durée de vie de trois heures me semble un peu chiche pour les 11,50€ demandés.


Voilà, en espérant vous avoir fait découvrir certains projets à venir ; restons mesurés et attendons de voir s’il s’agit de coquilles vides ou de vraies pépites. Pour ce qui concerne les jeux pas encore disponibles sur Steam, c’est par ici que ça se passe :

Les chroniques du chaologue #6.2

Retour au sommaire

Publicités